Boutique Biologiquement.comUn appareil à sushi et maki maison pour les faire en toute simplicité !

  Posté par sushi       Laisser un commentaire
[Total : 5    Moyenne : 2.4/5]

Si vous vous êtes déjà aventuré dans la confection de sushis, vous avez pu vous apercevoir que ce n’est pas une opération facile surtout lorsque l’on est débutant.

On ne s’improvise pas chef sushi du jour au lendemain. Il faut de la pratique pour cuisiner des sushis dignes de ce nom. Nous vous présentons aujourd’hui un outil vous permettant de faire vos propres sushis maison facilement .

Vous serez bientôt capable de faire ces jolis sushis.
Vous serez bientôt capable de faire ces jolis sushis.

 

Le sushi, c’est quoi exactement ?

Le sushi (« 寿司 » en japonais) est un plat japonais donc composé d’un riz vinaigré appelé shari ( « 舎利 » en japonais). Le sushi se compose d’un ingrédient principal qui est nommé neta (« 寿司ネタ » en japonais) qui est généralement du poisson cru ou un fruit de mer. C’est surtout hors des frontières que le sushi est un des plats emblématiques de la gastronomie japonaise. Il faut savoir que le sushi n’est consommé qu’occasionnellement au Japon. Les types de sushis les plus répandus sont les nigirizushi, conçus avec une boule de shari constitué à la main recouverte d’une tranche de neta, les makizushi qui sont assimilables à des rouleaux de nori avec à l’intérieur du shari et d’autres ingrédients ou le chirashizushi confectionné avec du shari recouvert de divers accompagnements. Attention, il ne faut pas confondre les sushis avec les sashimis, un plat japonais constitué de tranches de poisson cru !

Le matériel pour faire vos sushis maison facilement
Le matériel pour faire vos sushis maison facilement

Confectionner de délicieux sushis n’est pas à la portée de tout le monde. Enfin, ce n’est peut-être plus le cas avec cet appareil à sushi. Le Sushi Bazooka porte un nom un peu brutal. Pourtant, il s’agit d’un simple outil longiligne permettant de fabriquer vos sushis. Le Sushis Bazooka permet de réaliser également des makis facilement sans en mettre partout et sans que ceux-ci ne se décomposent au moindre geste.

Le matériel est livré avec plusieurs recettes de confection de sushis et de makis ainsi que les méthodes de cuisson du riz. Le petit fascicule est rédigé en anglais mais il est composé d’images également pour illustrer les recettes.

Les dimensions du concepteur de sushi sont de 29,5 cm de long et un diamètre d’environ 6 cm. Le poids est très léger (le produit est composé de plastique) 200 grammes. L’ustensile pour faire des sushis peut être lavé au lave vaisselle. Pour les amateurs de cuisine japonaise, cet ustensile pour faire les sushis sera idéal pour débuter dans la confection de sushis. Vous pourrez même vous laissez aller à créer de nouvelles recettes de sushis maison sans difficulté.

Le procédé de l’appareil de confection de sushi

Cet appareil à sushi vous simplifie la vie. Son système est simple. Il vous suffit d’intégrer le riz justement cuit dans la goulotte de la machine à sushi et de former un creux grâce au gadget adéquat. Vous intégrez ensuite la garniture du sushi et il ne vous reste plus qu’à comprimer le tout. Votre sushi peut alors être éjecté du tube d’une simple pression. Le sushi est compact et ne se délie pas avec ce procédé. Vous pouvez entourer le sushi d’une feuille d’algue selon vos goût puis le couper en morceaux. Un système astucieux pour faire des sushis !

Boutique Biologiquement.comLES SUSHIS CAKES

  Posté par sushi       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La nouvelle tendance en matière de sushis et de makis, c’est le sushis cake

Bien que cela s’appelle cake (gâteau), ça n’est pas sucré contrairement à ce que vous pourriez penser.

Il faut bien l’avouer, les makis, ça n’est pas facile à faire.
Rouler tout ce riz dans une feuille d’algue sans que le poisson et/ou les légumes à l’intérieur ne se tirent sur les côtés, sans que la dite feuille d’algue ne se fissure, c’est souvent galère.

Avec le sushi cake, tout devient facile., recette des sushis cakes :

Vous prenez un petit moule, vous le recouvrez d’un film alimentaire et vous installez dessus un bout de feuille d’algues puis ensuite et en couches, le riz vinaigré, le poisson, les légumes et vous terminez pas du riz.

Vous repliez le film, vous mettez un poids sur votre moule pour tout bien tasser et vous mettez au frigo.
Au moment de servir, il ne vous reste plus qu’à démouler votre sushi cake. Et à le décorer selon votre inspiration.
Vous pouvez faire un grand sushi cake et plusieurs petits. C’est comme vous voulez.

C’est plus facile à faire mais ça l’est moins à manger.

Peu importe, vous aurez du succès lors de votre prochain dîner d’amis avec un sushi cake XXL puisque c’est la dernière mode !

Boutique Biologiquement.comRecette sushi et maki

  Posté par sushi       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les sushis du “Jardin des Sens” chez les Pourcel. De petits trucs confiés par le Chef Thierry Rousset qui a eu la chance le côtoyer les Chefs japonais.

700 g de riz à sushi – 1 l d’eau minérale –

4 c c de sel – 5 c s de vinaigre de riz – 5 c s de sucre semoule ( ou 6 cl d’assaisonnement à sushi)

Riz: Laver le riz à l’eau froide, jusqu’à ce que l’eau devienne transparente. Le laisser s’égoutter sur un tamis au moins 20 mn avant de le cuire. En s’égouttant, il va sécher, l’amidon va se “reprendre”.

Mettre le riz dans une casserole d’eau minérale, porter à ébullition. Cuire à feu vif 2 mn, puis baisser le feu, laisser bouillir 5 mn sans remuer. Couvrir alors et poursuivre la cuisson 15 mn à feu doux, jusqu’à absorption de l’eau (la température sera aux alentours de 70°. Retirer du feu, poser un linge au contact du riz, pour éviter qu’il ne sèche, mettre le couvercle. Laisser reposer 15 mn.

Mélanger le sel, le sucre, le vinaigre dans une casserole, et tiédir jusqu’à dissolution (ou utiliser de l’assaisonnement à sushi).

Verser alors le riz dans un plat en bois de préférence (ou un large plat en terre, pas trop profond, tempéré sous de l’au chaude avant, puis séché. Pas de saladier en inox.). Ne pas racler le fond de la casserole, le riz a collé, contient de l’amidon. Étaler le riz en séparant les grains avec une spatule en bois, en le “coupant” délicatement, en versant petit à petit l’assaisonnement. Ne pas écraser les grains. Il va ainsi se nacrer. Garder le riz à température ambiante, sous un linge (sera à 40°). Le riz ne doit jamais être mis au frigo. Le cuire 1 heure avant maximum.

Garnitures :  Filet de saumon – Queues de crevettes crues – Cœur de thon (maguro) mis 1 nuit au congélateur: le thon frais contient de l’histamine. Rincer plusieurs fois pour enlever les bactéries – Filet de poisson blanc (loup, daurade, maquereau, sardine, bar, congre – pas lotte) – Tentacule de poulpe – Calmar cru taillé en croisillons – Oeufs de saumon – Petit concombre asiatique – Feuilles de nori – Sésame blanc grillé

Couper la queue en biais pour le côté esthétique. Enfoncer une pique en bois (la crevette sera plus droite). Porter une casserole d’eau avec 1 c c de vinaigre blanc à ébullition. Blanchir les crevettes 20 secondes. Égoutter dans de l’eau glacée. Ouvrir en deux “en papillon” par le ventre, enlever le boyau. Couper la partie rétractée par la cuisson, non nette.

Couper le petit concombre en deux, puis en bâtonnets.

Couper les poissons blancs en fines lamelles en biais. Enlever le parties foncées, qui ont un goût agressif.

Couper le thon en taille nette de 4 millimètres.

Faire un cornet de papier sulfurisé et remplir de pâte de wasabi (préférer le sushi en poudre dilué selon la consistance désirée).

Sushi: Faire des boulettes en ne serrant pas trop dans la main, juste agglomérer.Se mouiller les mains entre chaque sushi.

Poser une pointe de wasabi. Poser une lamelle de poisson, Prendre le sushi dans la paume de la main, presser avec deux doigts sur le poisson en serrant pour coller. Resserrer les bords pour rendre le sushi compact.

Maki: Poser la feuille de nori grillée sur une natte. le sens des grains de la feuille doit être vertical. Étaler le riz sur moins d’1 cm.

Faire une ligne de sésame. Mettre une ligne de concombre. Une ligne d’œufs de truite.

Refermer la natte en tirant vers soi.

Fabrication des makis
Fabrication des makis

Avec la natte, faire un mouvement de balancier pour coller le nori autour du rouleau de riz.

Couper.

Accompagnement: Gingembre au vinaigre (ne se mange pas avec ou sur le sushi, sert à “rafraichir” la bouche)

Sauce soja (tremper par le côté poisson, pas côté riz).

Boutique Biologiquement.comLe plaisir des kit sushis

  Posté par sushi       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Les qualités nutritionnelles du sushi en font l’aliment diététique par excellence. Sous forme de maki ou de nigiri, cuisinez chez vous les incontournables de la cuisine japonaise.

Gourmands et diététiques, les sushis gagnent en popularité. Leurs petites tailles et leur goût très frais en font des encas parfaits pour un déjeuner rapide. Plutôt que d’aller les déguster au restaurant, pourquoi ne pas les réaliser vous-même ? Manier le poisson cru n’est pas toujours simple mais de nombreux kits vous aident à mettre la main à la pâte. Réalisez aussi bien des makis, des nigiris, que des sushi traditionnels, en un tour de main. Et plus besoin non plus de faire le tour des magasins spécialisés, puisque tous les ingrédients sont dans ces petites boîtes. Que contiennent ces kits ? Tous les ingrédients nécessaires mais aussi quelques recettes pour vous aider. Vous devez y trouver une natte à maki, du riz à sushi, des paires de baguette, des flacons de vinaigre de riz et de la sauce soja.

Kit pour faire des sushis maison
Kit pour faire des sushis maison

Une fois tous les ingrédients réunis, préparez votre natte à maki en la recouvrant d’un papier cellophane. Disposez une algue nori sur votre natte et trempez vos doigts dans un mélange d’eau et de vinaigre de riz. Etalez du riz au centre de votre de feuille de nori, en laissant une bande de 2 cm sur le bord le plus éloigné de l’algue. Ajoutez y vos ingrédients, aussi bien des légumes que du poisson, coupés très finement. La tâche est maintenant plus délicate. Roulez la natte en la tenant entre les index et les pouces, tout en effectuant une pression sur l’ensemble du rouleau. Une fois la natte déroulée, vous pouvez à présent découper votre rouleau afin de former plusieurs makis.

Pour bien réussir vos sushis, il vous faudra également du poisson cru. Plusieurs critères sont alors à prendre en compte pour obtenir un résultat savoureux. Premièrement, choisissez un poisson frais et cuisinez-le le jour même. Dans un deuxième temps, utilisez un couteau pour la découpe, en tranchant en un seul mouvement, et retirez les arêtes à la pince à épiler. Vous l’aurez donc compris, les sushis kits sont l’une des tendances culinaires de cette année. Parmi les incontournables, retrouvez le kit Essentiel d’Esprit Sushi ou bien celui proposé par l’enseigne Tanoshi.

Boutique Biologiquement.comRecette du Riz à Sushis

  Posté par sushi       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Recette du Riz à Sushis

Ingrédients
pour 3 à 4 pers.
300 g de riz bio rond ou moyen (Calrose)
450 ml d’eau froide
Mélange vinaigré : 4 c. à s. de vinaigre de riz – 2 c. à s. de sucre – 1 c. à c. de sel

Préparation
Rincez le riz jusqu’à ce que l’eau soit claire. Laissez-le égoutter 30 min dans une passoire. Préparez le mélange vinaigré : mettez les ingrédients dans une petite casserole.
Laissez dissoudre sucre et sel. Portez éventuellement un bref instant à ébullition pour rendre la préparation moins forte. À la place de ce mélange vinaigré, il est possible d’utiliser une préparation prête à l’emploi (Mizkan).
Méthode de cuisson 1: Mettez le riz et l’eau dans une casserole. Portez à ébullition, baissez le feu et faites cuire 10 min à couvert.
Otez la casserole du feu et laisser reposer 10 min à couvert.

Méthode de cuisson 2 : Mettez le riz et l’eau dans un cuiseur à riz.
Sortez le riz dès qu’il est cuit. Après la cuisson, versez le riz dans un saladier non métallique (traditionnellement un saladier en bois ou hangiri).
Aérez brièvement le riz et incorporez délicatement le mélange vinaigré, ou le Mizkan.
Le dosage est de 30 ml à 40 ml pour 400 g à 500 g de riz cuit.
Laisser refroidir à l’air libre avant utilisation.
Notre Conseil
Le riz préparé ne doit pas être réfrigéré et devra être consommé le jour même. Le mélange vinaigré peut être préparé en plus grande quantité et conservé dans un récipient hermétique au réfrigérateur.